Vous êtes ici
Accueil > Football > Qui est Gianni Infantino, le nouveau président de FIFA?

Qui est Gianni Infantino, le nouveau président de FIFA?

C’est donc l’italien Gianni Infantino qui succède à Sepp Blatter à la tête de la FIFA. Mais qui est cet homme, qui était encore dans l’ombre il y a 6 mois?

L’homme des tirages de Coupe d’Europe

Si vous avez regardé les tirages de la Ligue des Champions, et de la Ligue Europa, vous l’avez sûrement vu en train de présenter la cérémonie. Ce chauve de 45 ans est né le à Brigue, est un juriste italo-suisse. Polyglotte (il parle allemand, français, anglais, espagnol, italien et arabe), il n’est pas vraiment un homme de terrain et est arrivé dans le football en 2000, au département juridique et commercial de l’UEFA.

N°2 derrière Platini pendant 6 ans

Il est nommé directeur de la division des affaires juridiques et des licences de clubs en janvier 2004 (jusqu’en 2007), directeur général par intérim de l’UEFA de février à mai 2007, directeur de la gouvernance et de la division des affaires juridiques de 2007 à 2009 et enfin secrétaire général en octobre 2009. Il devient donc le N°2 de l’UEFA et, en 2015, suite au problème de Michel Platini avec la justice, il devient le candidat de l’Europe à la présidence de la FIFA. A la place de Platini, c’est Angel Maria Villar qui est le nouveau président de l’UEFA.

Il aura 4 ans pour réformer la FIFA

Infantino devient donc président de la FIFA le 26 février 2016 à 18h avec 115 voix obtenues au second tour. Il devance le Cheikh Slaman (88 voix) et le Prince Ali (4 voix) alors que Jérome Champagne n’a recu aucune voix. Son premier souhait est d’avoir plus de transparence dans la FIFA. Il a également déclaré vouloir plus d’équipes africaines au Mondial et faire passer le Mondial de 32 à 40 équipes. Ainsi, l’Océanie bénéficierait d’une place fixe, au lieu de passer par un barrage contre une équipe sud-américaine actuellement. L’Asie bénéficierait alors de six équipes, et l’Amérique du Nord de cinq équipes. Cette réforme rendrait le tournoi le plus prestigieux plus accessible à des petites nations. Enfin, Infantino plaide pour une dernière place qualificative attribuée au mérite sportif. L’Italien aura donc 4 ans pour mettre ses mesures à exécution, et surtout on espère qu’il remettra la  FIFA en ordre de marche.

Répondez à la question du jour sur notre compte Twitter @LActuSport_fr: Gianni Infantino fera t’il un bon président à la FIFA?

Crédit Photo: 90minutes.com

 

Laisser un commentaire

Top