Une Ligue 1 à 18 peut-elle sauver le foot français ?

Une Ligue 1 à 18 peut-elle sauver le foot français ?

Alors que le foot français va très mal, entre les performances en Coupes d’Europe, les droits TV qui baissent, et les huis clos à cause du COVID-19, le foot français pourrait se retrouver à 18 dès la saison 2022-2023, a déclaré Vincent Labrune dans le Journal du Dimanche. Bonne ou mauvaise idée ?

De meilleures performances en Coupe d’Europe ?

Avec 4 matchs en moins à jouer par saison, le premier argument avancé est que les joueurs seraient moins fatigués et pourraient faire de meilleures performances en Coupe d’Europe. Mais cette saison, la suppression de la Coupe de la Ligue n’a pas vraiment aidé, puisque la France a réalisé sa pire saison en Coupe d’Europe depuis 2008, malgré le parcours du PSG en Ligue des Champions. Suivre l’exemple de l’Allemagne semble une bonne idée, mais il faudrait déjà changer l’état d’esprit des joueurs et entraineurs, pour qu’ils jouent vraiment la Ligue Europa.

Augmentation des droits TV ?

Avec 2 équipes en moins, les clubs pourrait avoir plus d’argent à se partager à 18 au lieu de le partager entre 20 clubs. Mais cela dit aussi moins en moins, et donc moins de revenus billetterie et pas de droits TV sur ses matchs. De plus la LFP ne trouve personne pour diffuser les 80% de la Ligue 1 qui ne seront pas diffusés par Canal +, et pense à créer sa propre chaine pour diffuser les matchs. Car Canal ne souhaite diffuser que les meilleures affiches, à savoir celle du samedi après-midi et du dimanche soir.

Ligue 2 à 18 et National professionnel ?

Si le débat fait débat au sein de la Ligue 1, c’est plus tranché pour les présidents de Ligue 2 qui sont contre. Dans leur communiqué, ils indiquent « À ce jour, les informations et les arguments développés, l’absence d’informations précises sur les positions des diffuseurs à notre égard sur la saison prochaine, et la méthode employée ne permettent pas dans des délais aussi courts à l’ensemble des clubs de L2 de se déterminer favorablement vers la modification du format des compétitions ». En effet, ce changement de format entrainerait 4 relégations directe en Ligue 2 la saison prochaine plus un barrage pour le 16ème, et autant en National. En revanche, la possibilité que le National devienne professionnel enthousiasme au niveau du dessous, car la Ligue 3 est demandée depuis plusieurs années par les présidents, qui ont les contraintes des clubs pros sans en avoir les bénéfices. Le fait qu’il n’y ait aucun promu cette année de National 2 pourrait aider à réguler le nombre de montées et descentes, si la 3ème division se joue seulement à 14 l’an prochain.

Stéphane Berteloot