Vous êtes ici
Accueil > Football > Pour le PSG, c’est de pire en pire en Ligue des Champions

Pour le PSG, c’est de pire en pire en Ligue des Champions

Avec une équipe très en forme, le Paris SG avait toutes ses chances d’aller loin cette année en Ligue des Champions. Mais comme chaque année, le match retour a été fatal au club de la capitale. Et depuis 2013, les performances du PSG sont de pire en pire en Coupe d’Europe, ce qui n’inspire pas de tout confiance pour l’an prochain.

2013: Paris ne perd pas, mais est éliminé

Après avoir accroché le match nul 2-2 dans les dernières secondes grâce à un but de Matudi, le PSG avait même été virtuellement qualifié pendant 21 minutes au Camp Nou grâce au but de Pastore. Mais l’entrée de Messi avait permis au Barca d’égaliser et de se qualifier. Toujours aujourd’hui, c’est lors de ce match que le PSG est passé le plus proche des demi-finales.

2014: Paris gagne à l’aller, mais est encore éliminé  

En 2014, le PSG s’était presque trop facilement imposé à l’aller (3-1), et avait été crucifié au retour (2-0). Eliminé une nouvelle fois par la règle du but à l’extérieur après ce fameux but de Demba Ba à la 87ème minute. Les prémisses des buts encaissés dans les derniers instants.

2015: Paris tient un match réference, mais est toujours éliminé ensuite

En 2015, le PSG avait enfin fait vivre des émotions à ses supporters en se qualifiant face à Chelsea en huitièmes de finale (1-1, 2-2 ap). Le but de Thiago Silva marqué à la 114ème après avoir concédé un penalty restera longtemps dans les annales. Mais opposé ensuite de nouveau au FC Barcelone, Paris n’a pas fait le poids et s’est largement incliné (3-1, 2-0), sans jamais avoir inquiété le Barça.

2016: Enfin un bon tirage, mais toujours une élimination

Après avoir beaucoup affronté le Barça et Chelsea, le tirage avait été plus clément en 2016 avec le PSG, qui affrontait Manchester City en quart de finale. Mais un pénalty raté de Zlatan plus tard, Paris concède le match nul au match aller (2-2), avant de s’incliner à l’aller. Le Paris SG devient maudit des quarts de finale, et pourtant, le pire est à venir.

2017: Une humiliante remontada

Battu au Parc des Princes à l’aller 4-0, le Barça doit marquer 5 buts de plus que le PSG pour se qualifier, un exploit qui n’a jamais été fait. Pourtant les Blaugranas vont réussir la remontada la plus incroyable de l’histoire. Menant 2-0 à la pause, puis 3-0 quelques minutes plus tard, le Camp Nou pensait voir ses espoirs s’effondrer après le but de Cavani à l’heure de jeu. Pourtant, à deux minutes de la fin du temps réglementaire, c’est Paris qui va remettre son adversaire dans la partie. Un coup franc puis un penalty plus tard, le Barça mène 5-1 et il reste une minute dans le temps additionnel. C’est alors que sur une nouvelle erreur de la défense parisienne, Sergi Roberto va mettre le but du 6-1, et permettre à Barcelone de réaliser la plus grande remontée de l’histoire d’une Coupe d’Europe. Un traumatisme dont les parisiens ne se sont toujours pas vraiment remis.

2018: Aucune chance dès les huitièmes

Opposé au Real Madrid l’an dernier, le PSG n’a eu aucune chance de qualification cette fois. Battu 3-1 à l’aller, Paris a en plus perdu Neymar avant le match retour. Il n’y a pas eu d’exploit au match retour (défaite 2-1), et le Paris SG a régressé encore une fois au classement UEFA

2019: En danger dès la phase de groupes

Pour la première fois depuis l’arrivée des Qataris, le Paris SG a été en danger dès la phase de poule. 3ème après 4 matchs, il a fallu un grand match face à Liverpool pour que le club de la capitale s’en sorte. Mais la suite vous la connaissez, le PSG a réalisé un bon match à l’aller en battant Manchester United 2-0, avant de s’écrouler une nouvelle fois au match retour (3-1), en donnant les 3 buts à une équipe des Reds Devils qui n’avait pourtant rien montré.

La suite pourrait être inquiétante pour le Pais Saint-Germain, car si il n’y a aucun changement dans l’attitude des parisiens, l’élimination pourrait très bien arriver cette fois dès la phase de groupes. Et une énième déconvenue pourrait convaincre Neymar et Mbappé d’aller voir ailleurs.

Crédit Photo: AFP

Top