Vous êtes ici
Accueil > Football > Le Sénégal plus fort que jamais

Le Sénégal plus fort que jamais

16 ans après sa première participation, le Sénégal revient à la Coupe du Monde avec une attaque de feu, composée de Keité Baldé, Sadio Mané et Ismaila Sarr. Et les Lions de Teranga sont bien décidés à passer le premier tour, comme en 2002 ou ils avaient créé la sensation, en accédant aux quarts de finale. 

L’histoire de la sélection:  Qualifié pour la Coupe du Monde pour seulement la seconde fois de histoire, le Sénégal n’a pas encore l’histoire qu’ont ses voisins ivoiren ou burkinabé, qui ne sont pas à la Coupe du Monde. En revanche, le pays africain possède des armes offensives que beaucoup lui envie, comme Sadio Mané, récent finaliste de la Ligue des Champions, ou Keita Baldé, acheté 30 millions par Monaco en début de saison. Sans oublier qu’en défense, le Sénegal possède Kalifa Coulibaly, joueur que Didier Deschamps voulait sélectionner en 2016, croyant qu’il était français! Les Lions de Teranga n’ont probablement jamais été aussi fort, même en 2002, quand le Sénégal avait battu la France en match d’ouverture, ce qui lui avait permis d’accéder aux huitièmes de finale. Vainqueur en prolongation face à la Suède, les sénégalais étaient même parvenus en quarts de finale, mais s’étaient incliné face à la Turquie dans les derniers instants. Alors cette année, le pays africain est-il capable de faire aussi bien? Possible, mais le Sénégal part tout même avec le désavantage d’avoir un gros déficit de popularité sur son continent. Avec aucune victoire en Coupe d’Afrique et une seule finale en 2002, les africains sont plus enclins à supporter le Nigeria ou l’Égypte, pour les représenter. Et ça pourrait faire toute la différence…

Le joueur clé: Sadio Mané. Après avoir fait ses premiers matchs professionnels au FC Metz, le sénégalais passe par l’Autriche, à Salzbourg, puis atteint son rêve en signant en Premier League avec Southampton en 2014. Lors de sa deuxième saison en Angleterre, il s’attire rapidement les regards des plus grands clubs, en étant décisif quasiment à chaque titularisation avec les Saints. Il continue alors sa folle ascension, en étant recruté par Liverpool pour 36 millions d’euros. Depuis cette saison, il fait parti d’un des trios les plus prolifique d’Europe, avec Roberto Firmino et Mohammed Salah, avec qui il a atteint la finale de la Ligue des Champions. En Russie, il sera entouré par Keité Baldé, Ismaila Sarr, et Moussa Sow en pointe, ancien meilleur buteur de Ligue 1 avec Lille. Alors en chef d’orchestre qu’il sait être, Mané pourrait bien permettre au Sénégal d’aller loin dans la compétition.

La liste des 23: Gardiens: Abdoulaye Diallo (Rennes/FRA), Alfred Gomis (SPAL Ferrara/ITA), Khadim Ndiaye (Horoya/GUI)
Défenseurs:
Saliou Cissé (Valenciennes/FRA), Lamine Gassama (Alanyaspor/TUR), Kalidou Koulibaly (Naples/ITA), Kara Mbodj (Anderlecht/BEL), Youssouf Sabaly (Bordeaux/FRA), Salif Sané (Hanovre/ALL), Moussa Wagué (Eupen/BEL)
Milieux:
Idrissa Gana Gueye (Everton/ANG), Cheikhou Kouyaté (West Ham/ANG), Alfred Ndiaye (Wolverhampton/ANG), Pape Alioune Ndiaye (Stoke/ANG), Cheikh Ndoye (Birmingham/ANG)
Attaquants:
Keita Baldé (AS Monaco/FRA), Mame Biram Diouf (Stoke/ANG), Moussa Konaté (Amiens/FRA), Sadio Mané (Liverpool/ANG), Mbaye Niang (Torino/ITA), Ismaila Sarr (Rennes/FRA), Moussa Sow (Bursaspor/TUR), Diafra Sakho (Rennes/FRA)

Le sélectionneur: Aliou Cissé

Le pronostic de L’Actu Sport: Éliminé au premier tour

Crédit Photo: AFP

Top