Vous êtes ici
Accueil > Football > 4 ans plus tard, Falcao peut enfin découvrir le Mondial

4 ans plus tard, Falcao peut enfin découvrir le Mondial

Gravement blessé en 2014, en Coupe de France, Falcao n’avait pas pu participé à la Coupe du Monde brésilienne avec la Colombie. 4 ans plus tard, il va enfin découvrir le Mondial. A 32 ans, c’est sans doute sa seule et unique chance de briller dans la plus grande des compétitions. 

L’histoire de la sélection: Longtemps suspendue par la FIFA, la Colombie doit attendre 1957 pour s’engager pour la première fois en éliminatoires de la Coupe du Monde. 5 ans plus tard, elle se qualifie pour la première fois, lors de l’édition chez le voisin chilien. Mais malgré un match nul spectaculaire 4-4 face à l’URSS, après avoir été menée 4-1, la Colombie est éliminée au premier tour. Les années suivantes sont plus compliquées pour les Cafeteros, qui doivent attendre de longues années pour revoir un Mondial, jusqu’en 1990. Entre temps, elle parvient en finale de la Copa América en 1975, mais s’incline face au Pérou. En 1986, elle doit organiser la Coupe du Monde, mais renonce finalement pour raisons économiques, et c’est le Mexique qui organise la compétition. Elle doit donc attendre encore 4 ans de plus, lors du Mondial en Italie, pour retrouver la Coupe du Monde. Avec sa génération dorée, elle se qualifie en huitièmes de finale de ce Mondial 1990, mais est finalement sortie en prolongation par le Cameroun. Les Cafeteros sont également qualifiés en 1994 et 1998, mais ne franchissent pas le premier tour. La consécration arrive finalement en 2001, où la Colombie remporte sa Copa América, organisée à domicile, en battant le Mexique 1-0 en finale. En 2014, l’équipe colombienne semble n’avoir jamais été aussi forte, mais va vivre un drame quand Falcao, la star du pays, se blesse avec Monaco. C’est finalement James Rordiguez, également monégasque à l’époque, qui va prendre les choses en main en emmenant son pays jusqu’en quart de finale. Il marque notamment un doublé contre l’Uruguay en huitièmes, dont une magnifique reprise de volée depuis l’extérieur de la surface. En quart de finale, l’aventure prend fin face au Brésil, qui s’impose difficilement 2-1. En 2018, la Colombie compte bien faire un aussi beau parcours, alors que son groupe est largement abordable, avec la Pologne, le Sénégal et le Japon.

Le joueur clé: Radamel Falcao. Après sa grave blessure en 2014, beaucoup le croyait perdu pour le football. Quittant Monaco pour un prêt à Manchester United puis à Chelsea, il n’est jamais parvenu à s’illustrer en Premier League. Mais El Tigre a fini par revenir à son meilleur niveau en Ligue 1, pour mener Monaco vers un sacre historique l’année dernière, avec 21 buts en 29 matchs. Au début de cette saison, il a même retrouvé l’efficacité qu’il avait lorsqu’il a gagné la Liga avec l’Atlético, en marquant 11 buts en seulement 6 journées, du jamais vu dans le championnat français depuis 40 ans. En sélection, Falcao n’a jamais vraiment eu l’occasion de s’illustrer, n’ayant participé à aucune Coupe du Monde. Pourtant, il est devenu le meilleur buteur de l’histoire de la Colombie l’an dernier, avec 27 buts en 73 sélections.

La liste des 23: Gardiens: David Ospina (Arsenal/ANG), Camilo Vargas (Deportivo Cali), José Fernando Cuadrado (Once Caldas)
Défenseurs: Santiago Arias (PSV Eindhoven/HOL), Frank Fabra (Boca Juniors/ARG), Jefferson Lima (Levante/ESP), Johan Mojica (Gérone/ESP), Yerri Mina (Barcelone/ESP), Oscar Murillo (Pachuca/MEX), Cristian Zapata (AC Milan/ITA), Davinson Sanchez (Tottenham/ANG)
Milieux de terrain: Abel Aguilar (Deportivo Cali), Wilmar Barrios (Boca Juniors/ARG), Juan Guillermo Cuadrado (Juventus Turin/ITA), José Heriberto Izquierdo (Brighton/ANG), James Rodriguez (Bayern Munich/ALL), Carlos Sanchez (Espanyol/ESP), Mateus Uribe (América/MEX)
Attaquants: Radamel Falcao (Monaco/FRA), Carlos Bacca (Villareal/ESP), Luis Fernando Muriel (Séville FC/ESP), Miguel Borja (Palmeiras/BRE)

Le sélectionneur: José Pékerman

Le pronostic de L’Actu Sport: Éliminé en quart de finale par l’Allemagne

Crédit Photo: AFP

 

Top