Vous êtes ici
Accueil > Football > Le Pérou veut retrouver son lustre d’antan

Le Pérou veut retrouver son lustre d’antan

Après 32 ans d’absence en Coupe du Monde, le Pérou va faire son retour en Coupe du Monde à l’occasion du Mondial en Russie. Pour tout le pays, la qualification a été une joie immense, et le président péruvien a même déclaré un jour férié, le 16 novembre, pour célébrer au mieux cette qualification.

L’histoire de la sélection: Confiné sur son continent pendant de longues années, le Pérou profite de l’organisation de la première Coupe du Monde en 1930 pour y participer. Éliminés au premier tour, les Incas se contentent ensuite de participer régulièrement à la Copa America, et finissent par la gagner en 1939, lors d’une édition organisée à Lima. C’est à partir des années 1970 que le Pérou va faire parler de lui au niveau mondial. En effet, entre 1970 et 1982, les péruviens se qualifient pour 3 Coupes du Monde, et vont même se qualifier jusqu’en quart de finale en 1970 et en 1978. Entre temps en 1975, ils remportent une deuxième Copa America. Mais après ses glorieux résultats, le Pérou ne parvient plus à faire face à ses adversaires sud-américains et ne fait jamais parti des 5 pays du continent qualifiés. Mais avec l’arrivée du sélectionneur argentin Gacera en 2015, le Pérou enchaîne enfin les bons résultats et parvient à obtenir une place de barragiste à la dernière journée, éliminant le Chili. Opposés à la modeste Nouvelle-Zélande en barrage, les Incas s’imposent 2-0 chez eux, après avoir fait 0-0 en Océanie. Grâce à ses bons résultats, le Pérou parvient à obtenir une 11eme place au classement FIFA, et se retrouve dans un groupe abordable pour la Coupe du Monde 2018, avec la France, le Danemark et l’Australie.

Le joueur clé: Jefferson Farfán. Joueur du Locomotiv Moscou, le capitaine péruvien sera un joueur indispensable pour son équipe, si elle veut passer le premier tour. En effet, en plus de connaître les terrains russes, Jefferson connait très bien le jeu européen puisqu’il a joué au PSV Eindhoven entre 2004 et 2008, et à Schalke entre 2008 et 2015. En Allemagne, il est d’ailleurs très vite incontournable, et participe notamment à la qualification du club en demi-finale de la Ligue des Champions, lors de l’édition 2010. A 33 ans, il a enfin une chance inespérée de disputer une Coupe du Monde, et pourrait entrer encore plus dans la légende car il n’est qu’a 5 buts de devenir le meilleur buteur de l’histoire de la sélection péruvienne. Un record détenu pour le moment par Pablo Guerrero, mais qui ne pourra pas le défendre, puisqu’il est actuellement suspendu pour dopage.

La liste des 23: Gardiens: Carlos Caceda (Deportivo Municipal), José Carvallo (UTC) et Pedro Gallese (Veracruz)
Défenseurs: Luis Abram (Velez Sarsfield), Luis Advincula (Lobos BUAP), Miguel Araujo (Alianza Lima), Aldo Corzo (Universitario), Nilson Loyola (FBC Melgar), Christian Ramos (Veracruz), Alberto Rodríguez (Junior), Anderson Santamaría (Puebla) et Miguel Trauco (Flamengo)
Milieux: Pedro Aquino (Lobos BUAP), Wilder Cartagena (Veracruz), Christian Cueva (Sao Paulo), Edison Flores (Aalborg), Paolo Hurtado (Vitória Guimarães), Sergio Peña (Grenade), Andy Polo (Portland Timbers), Renato Tapia (Feyenoord) et Yoshimar Yotún (Orlando City)

Attaquants: André Carillo (Watford), Raúl Ruidíaz (Monarcas Morelia), Jefferson Farfán (Lokomotiv Moscou)

Le sélectionneur: Ricardo Gacera

Le pronostic de L’Actu Sport: Éliminé au premier tour
Crédit Photo: Reuters
Top