Vous êtes ici
Accueil > Football > Le Danemark veut être le tube de l’été

Le Danemark veut être le tube de l’été

Qualifié par les barrages après avoir étripé l’Irlande 5-1, le Danemark voit grand pour cet été. Avec un groupe abordable et un Christian Eriksen en feu, les rouge et blanc ont bien raison d’y croire, car cette Coupe du Monde devrait réserver des surprises.

L’histoire de la sélection: Quand le Danemark participe à la Coupe du Monde, c’est rarement pour y faire de la figuration. En effet, les Danois se sont qualifiés au second tour lors de trois des quatre Coupe du Monde ou ils ont participé. Pour la première en 1986, le Danemark franchi sans problème les groupes en terminant premier, mais tombe en huitièmes face à l’Espagne. En 1992, le Danemark est appelé de dernière minute au championnat d’Europe, après l’explosion de la Yougoslavie. Loin de venir en touriste, les Danois pourtant privés de Michael Laudrup, vont franchir le premier tour en finissant 2ème, puis battre les Pays Bas en demi-finale. En finale, ils sont opposés à la redoutable Allemagne, mais parviennent à s’imposer 2-0, contre toutes attentes. Par la suite, ils réalisent une nouvelle belle performance en 1998, ou ils vont jusqu’en quart de finale, pour tomber face au Brésil 3-2. En 2002, les Danois se qualifient encore jusqu’en huitièmes de finale, mais sont battus lourdement par l’Angleterre 3-0. Depuis, le Danemark se trouvait dans un creux générationnel, car malgré des participations aux Euro 2004, Mondial 2010 et Euro 2012, ils n’ont plus jamais réussi à passer le premier tour. Mais depuis l’explosion d’Eriksen avec Tottenham, l’équipe est portée par les buts du Spurs est pointe en 12ème position FIFA. Et avec un groupe abordable composé de la France, le Pérou et l’Australie, les rouge et blanc devraient pouvoir retrouver leurs bonnes habitudes!

Le joueur clé: Christian Eriksen. A 26 ans, le milieu offensif danois est au sommet de sa forme. Présent à Tottenham depuis 2013, après avoir été formé à l’AJAX Amsterdam, le Spurs a contribué à qualifier son club en Ligue des Champions une deuxième année de suite, avec 10 buts et 10 passes décisives en championnat. En sélection, l’Irlande se souvient bien lui puisqu’il a marqué un triplé en barrages à Dublin, pour porter son pays vers la Russie. Ses grandes armes sont les coups francs, mais heureusement pour les Bleus, personne n’est plus habitué à sortir ses coups de pied arrêté qu’Hugo Lloris, qui le connait parfaitement puisque les deux hommes s’entraînent tous les jours ensemble. Alors qui prendra le dessus?

La liste des 23: Gardiens: Kasper Schmeichel (Leicester City), Frederik Rönnow (Brondby IF) et Jonas Lössl (Huddersfield Town)
Défenseurs:
Simon Kjaer (Sevilla/Esp), Mathias Jorgensen (Huddersfield Town), Andreas Christensen (Chelsea), Jens Stryger Larsen (Udinese), Jannik Vestergaard (Borussia Mönchengladbach), Henrik Dalsgaard (Brentford FC) et Jonas Knudsen (Ipswich Town)
Milieux:
Christian Eriksen (Tottenham Hotspur), Thomas Delaney (Werder Bremen), William Kvist (FC Copenhague), Lasse Schöne (Ajax), Lukas Lerager (Bordeaux) et Michael Krohn-Dehli (Deportivo La Corogne)
Attaquants:
Nicolai Jørgensen (Feyenoord), Andreas Cornelius (Atalanta), Pione Sisto (Celta de Vigo), Viktor Fischer (FC Copenhague), Yussuf Poulsen (RB Leipzig), Martin Braithwaite (Bordeaux), Kasper Dolberg (Ajax)

Le sélectionneur: Age Hareide

Le pronostic de L’Actu Sport: Éliminé en huitièmes de finale par l’Argentine

Crédit Photo: AFP

Top