Vous êtes ici
Accueil > Autres Sports > Le calendrier sportif idéal

Le calendrier sportif idéal

L’année sportive 2019 a été très mouvementée. Mais comme certains événements se sont déroulés en même temps, par exemple l’Euro de Volley qui était pourtant en France, il a été trop peu médiatisé, car coincé entre le Mondial de Basket et de Rugby. Pour donner plus de notoriété à certains sports, et renforcer la visibilité des compétitions féminines, l’Actu Sport a imaginé un calendrier qui permettrait à chaque sport d’être disputé le même mois, que ce soit pour les hommes ou les femmes.

Janvier, le mois du handball. En janvier, il faudrait réduire le Mondial et l’Euro pour passer à un tous les 4 ans, comme dans les autres sports. Cela permettrait de donner un caractère exceptionnel à l’événement, qu’il n’y a pas actuellement. Mais pour qu’il y ait toujours une compétition en janvier, la compétition féminine serait déplacée d’un mois.

Février, le mois des sports d’hiver. Le biathlon, le ski alpin, ou bien d’autres battent leur plein en février mais ont du mal à être médiatisé, sauf pendant les Jeux Olympiques. Pas de changements donc pour ce mois, mais il faudrait mettre plus en valeur les exploits de Martin Fourcade et Alexis Pinturault

Mars, le mois du rugby. Le rugby est un sport très conservateur, où il est difficile de faire changer les choses. Pourtant, pour rendre le rugby plus attractif, il faudrait ouvrir le tournoi des VI Nations à deux nouvelles équipes, comme la Géorgie et l’Espagne, qui ont le niveau. Ensuite, il faudrait former 2 groupes de 4, dont les deux premiers seront qualifiés pour des demi-finales puis une finale. Autre changement majeur, le Tournoi ne se disputerait plus qu’un an sur deux, et les années impaires seraient utilisées pour la Coupe du Monde masculine ou féminine. Cela permettrait aussi d’éviter les doublons entre la sélection et le Top 14.

Avril, le mois de la natation. La natation est un sport ou la France brille généralement beaucoup, mais dont on entend rarement parler en dehors des Jeux Olympiques. Déplacer les championnats d’Europe ou du monde en avril pourrait lui permettre de ne plus être en conflit avec le Tour de France.

Mai, le mois du hockey sur glace. Peu médiatisé en France, le hockey sur glace est pourtant un sport important, qui se déroule tous les ans, chez les hommes comme chez les femmes. Impossible de le changer de date en raison du calendrier de la NHL aux Etats-Unis, mais il serait une bonne idée de relancer un Euro de hockey les années de Jeux Olympiques, pour éviter les doublons. Le championnat d’Europe a été supprimé en 1991, après une trop grosse domination soviétique.

Juin, le mois du football. Avec 48 équipes, la Coupe du Monde va être de plus en plus longue à partir de 2026. Il faudra donc trouver des solutions pour éviter que le tournoi ne s’étende trop sur le Tour de France. Pour le championnat d’Europe, il faudrait supprimer les qualifications dès 2024, et les remplacer par une Ligue des Nations qui qualifierait 32 équipes à l’Euro au lieu de 24, plus simple pour éviter les casses-têtes des meilleurs troisièmes. Les 12 qui finiraient aux 3 premières places de leur groupe en Ligue A et en Ligue B, ainsi que les 4 qui finiraient à la première place de leur groupe en Ligue C seraient qualifiés, avec le pays organisateur ou le meilleur second en Ligue C. Les 3 dernières place seraient attribuées au vainqueur des barrages de Ligue D comme actuellement, et aux vainqueurs des barrages entre les 4 relégués de la Ligue A. En revanche chez les filles, attention de ne pas vouloir passer trop vite à 32 équipes en Coupe du Monde, car même à 24, les niveaux sont encore très importants entre les Etats-Unis et les autres.

Juillet, le mois du cyclisme. Pas de changement pour l’une des courses les plus mythique du sport, mais dans la mesure du possible essayer de faire le départ après la fin de la Coupe du Monde ou l’Euro. A partir de 2023, les championnats du monde de cyclisme auront lieu tous les 4 ans. Les placer peu de temps après le Tour de France seraient une bonne idée pour surfer sur l’engouement pour le cyclisme au mois de juillet.

Août, le mois de l’athlétisme. Plutôt que d’organiser des championnats d’Europe d’athlétisme juste après les Jeux Olympiques, il pourrait être intéressant de décaler les Championnats d’Europe les années impaires, et de n’organiser les Mondiaux que les années paires où il n’y a pas de JO, pour donner plus importance à l’événement.

Septembre, le mois du basket. Récemment, la Coupe du Monde de basket masculine a été déplacée d’un an pour ne plus être en concurrence avec le Mondial de foot, mais l’est désormais avec le Mondial de Rugby! Pour éviter ça, il faudrait la placer l’année après les Jeux Olympiques (2021). Pour uniformiser le calendrier, il faudrait aussi que les Championnats d’Europe masculin et féminin n’est plus lieu que tous les 4 ans.

Octobre, le mois du volley. Comme pour les autres sports collectifs, il faudrait adapter le calendrier du volley, pour faire en sorte qu’il y ait une année le Mondial masculin, puis l’Euro féminin, puis le Mondial féminin, puis l’Euro masculin, et ainsi de suite tous les 4 ans.

Novembre, le mois du tennis. Pas de changements pour le tennis puisque la nouvelle Coupe Davis offre déjà un format ramené sur une seule semaine, et sera copié par la Fed Cup l’an prochain. Le tournoi a été très critiqué et doit faire de nombreux ajustements, notamment pour les horaires, mais l’idée de base n’est pas mauvaise.

Décembre, le mois de la Formule 1. Bien qu’il n’y ai pas toujours du suspens jusqu’au bout, il arrive aussi fréquemment que l’avant dernier Grand Prix, voire le dernier, soit déterminant pour la victoire. Les deux derniers Grand Prix pourraient donc être décalé en décembre, ce qui permettrait d’avoir du suspens jusqu’à la fin de l’année en Formule 1.

Le calendrier complet

Année paire : Une année sans Coupe du Monde, pour faire place aux JO
Janvier : Euro féminin de handball
Février : Coupe du Monde de biathlon, de ski alpin…
Mars : Tournoi des 8 nations de rugby
Avril : Championnats d’Europe de natation
Mai : Mondial de hockey sur glace
Juin : Euro de football masculin
Juillet : Tour de France
Août : Jeux Olympiques d’été (remplace les Mondiaux d’athlétisme)
Septembre : Euro de Basket féminin
Octobre : Euro du Monde de Volley féminin
Novembre : Coupe du Monde de tennis (Coupe Davis et Fed Cup)
Décembre : Fin de la saison de Formule 1 avec les 2 derniers Grand Prix

Année impaire: Le Handball et le Basket à l’affiche
Janvier : Coupe du Monde de handball masculin
Février : Coupe du Monde de biathlon, de ski alpin
Mars : Coupe du Monde de Rugby féminin
Avril : Mondiaux de natation
Mai : Mondial de hockey sur glace
Juin : Euro de football féminin
Juillet : Tour de France
Août : Championnats d’Europe d’Athlétisme
Septembre : Coupe du Monde de Basket masculin
Octobre : Euro de Volley masculin
Novembre : Coupe du Monde de tennis (Coupe Davis et Fed Cup)
Décembre : Fin de la saison de Formule 1 avec les 2 derniers Grand Prix

Année paire : L’année du Mondial de foot et des féminines
Janvier : Coupe du Monde de handball féminin
Février : Jeux Olympiques d’hiver et Coupe du Monde de biathlon, de ski…
Mars : Tournoi des 8 nations de rugby
Avril : Championnats d’Europe de natation
Mai : Euro de hockey sur glace (remplace le Mondial en raison des JO)
Juin : Coupe du Monde de football masculin
Juillet : Tour de France
Août : Mondiaux d’athlétisme
Septembre : Coupe du Monde de basket féminin
Octobre : Coupe du Monde de volley féminin
Novembre : Coupe du Monde de tennis (Coupe Davis et Fed Cup)
Décembre : Fin de la saison de Formule 1 avec les 2 derniers Grand Prix

2023 : Le Mondial de rugby remplace le tournoi des 8 nations
Janvier : Euro de Handball masculin
Février : Coupe du Monde de biathlon, de ski, de patinage… (Aussi entre novembre et mars)
Mars : Coupe du Monde de Rugby masculin
Avril : Mondiaux de natation
Mai : Mondial de hockey sur glace
Juin : Coupe du Monde de football féminin
Juillet : Tour de France
Août : Championnats d’Europe d’Athlétisme
Septembre : Euro de Basket masculin
Octobre : Coupe du Monde de volley masculin
Novembre : Coupe du Monde de tennis (Coupe Davis et Fed Cup)
Décembre : Fin de la saison de Formule 1 avec les 2 derniers Grand Prix

Top