Vous êtes ici
Accueil > Euro 2016 > La Turquie de retour au premier plan

La Turquie de retour au premier plan

Qualifiée en temps que meilleur 3ème, la Turquie est de retour après 8 ans sans quaification à un Euro ou une Coupe du Monde. Demi-finaliste de l’Euro 2008, les Turcs vont essayer de refaire cette bonne performance avec le meme entraineur, Fatih Terim.

Entraineur: Fatih Termin. Défenseur de Galatasaray entre 1974 et 1985, le turc est entraineur depuis 1987. Déjà entraineur de la Turquie entre 1993 et 1996, il a aussi entrainé en Italie à la Fiorentina en 2000 et l’AC Milan en 2001. Mais ces deux expériences italiennes n’ont pas duré longtemps, suite à des résultats médiocres. Il redevient l’entraineur de la Turquie entre 2005 en 2009, et emmène son équipe en demi-finale de l’Euro 2008, mais quitte finalement son poste en 2009, suite à la non-qualification pour le Mondial 2010. Après avoir entrainé trois ans Galatasaray, il redevient entraineur de la Turquie une troisième fois et la qualifie pour l’Euro 2016.

Liste des 23: Gardiens: Volkan Babacan (Medipol Başakşehir/TUR), Onur Recep Kıvrak (Trabzonspor/TUR), Harun Tekin (Bursaspor/TUR)
Défenseurs: Gökhan Gönül (Fenerbahçe/TUR), Şener Özbayraklı (Fenerbahçe/TUR), Caner Erkin (Fenerbahçe/TUR), Mehmet Topal (Fenerbahçe/TUR), Hakan Kadir Balta (Galatasaray/TUR), Semih Kaya (Galatasaray/TUR), İsmail Köybaşı (Beşiktaş/TUR), Ahmet Yılmaz Çalık (Gençlerbirliği/TUR)
Milieux: Selçuk İnan (Galatasaray/TUR), Emre Mor (Nordsjælland/DEN), Ozan Tufan (Fenerbahçe/TUR), Volkan Şen (Fenerbahçe/TUR), Oğuzhan Özyakup (Beşiktaş/TUR), Olcay Şahan (Beşiktaş/TUR), Hakan Çalhanoğlu (Bayer Leverkusen/GER), Nuri Şahin (Borussia Dortmund/GER), Arda Turan (FC Barcelone/ESP)
Attaquants: Burak Yılmaz (Beijing Guoan/CHN), Cenk Tosun (Beşiktaş/TUR), Yünüs Malli (Mayence/GER)

Le joueur clé: Arda Turan. Formé à Galatasaray ou il joue jusque en 2011, il signe ensuite à l’Atlético de Madrid. Devenu une pièce maitresse des Colchoneros, il quitte le club pour signer au Barca en 2015. Avec la Turquie, il fait déja parti de l’équipe qui va en demi-finale de l’Euro 2008 et il est fini parmi des meilleurs joueurs de cet Euro. Capitaine de la sélection, il sera un élément indispensable pour l’Euro en France

Calendrier: Croatie le 12 juin, Espagne le 17 juin, République Tchèque le 21 juin

L’histoire de la sélection: La naissance de la fédération de Turquie a lieu en 1923, sur les ruines de l’Empire ottoman. Son premier match officiel est le , contre la Roumanie et se solde par une égalité 2-2. En 1950, la Turquie se qualifie pour la Coupe du Monde mais doit déclarer forfait pour cette édition en raison d’importantes difficultés financières. Elle réussit ensuite à se qualifier pour la Coupe du Monde 1954, mais ne passe pas le premier tour. Ensuite 1954 et 1996, elle ne réussit plus à se qualifier pour une compétition internationale.

A partir de 1996, la Turquie va mieux et se qualifie pour les Euro 1996 et 2000. Elle se qualifie aussi pour le Mondial 2002 et crée l’exploit en allant jusqu’en demi-finale ou elle est éliminée par le Brésil. Elle est à nouveau présente pour l’Euro en 2008 et accède aux demi-finale avant de se faire éliminer par l’Allemagne 3-2. Les Rouges et Blanc retombe dans leurs travers entre 2009 et 2014 ou ils ne parviennent pas à se qualifier. Pour les éliminatoires de l’Euro 2016, la Turquie tombe dans un groupe avec les Pays-Bas, l’Islande, la République tchèque, le Kazakhstan, et la Lettonie. Malgré deux défaites au départ, les Turcs vont créer la surprise en s’imposant 3-0 face aux Pays-Bas, qui se qualifie pas, et accèdent directement à l’Euro grâce à la place de meilleur troisième.

Laisser un commentaire

Top