Vous êtes ici
Accueil > Euro 2016 > Trois ans après, l’Ukraine est de retour en France

Trois ans après, l’Ukraine est de retour en France

Trois ans après le barrages pour le Mondial 2014 gagné 3-0 par la France contre les Ukrainiens, encore éliminés en barrages, les Jaunes et Bleus reviennent en France ou ils pourraient de nouveau croiser la route des Bleus en huitièmes de finale.

Entraineur: Mykhailo Fomenko. Ancien international avec l’ancienne Union Sovietique, cet ukrainien de 67 ans est déjà entraineur depuis 1979. Notamment sur les bancs du Dynamo Kiev ou du Metalist Kharkiv, il est selectionneur depuis 2013. Il remplace Mykhailo Fomenko après la fameuse défaite contre l’Equipe de France 3-0.

Liste des 23: Gardiens : Andriy Pyatov (Shakhtar Donetsk), Denys Boyko (Besiktas), Mykyta Shevchenko (Zorya)
Défenseurs :
Evhen Khacheridi (Dynamo Kiev), Bohdan Butko (Amkar), Artem Fedetskyi (Dnipro), Oleksandr Karavaev (Zorya), Oleksandr Kucher (Shakhtar Donetsk), Yaroslav Rakytskyi (Shakhtar Donetsk), Vyacheslav Shevchuk (Shakhtar Donetsk)
Milieux :
Serhiy Rybalka (Dynamo Kiev), Denys Garmash (Dynamo Kiev), Serhiy Sydorchuk (Dynamo Kiev), Andriy Yarmolenko (Dynamo Kiev), Evhen Konoplyanka (Seville), Ruslan Rotan (Dnipro), Taras Stepanenko (Shakhtar Donetsk), Viktor Kovalenko (Shakhtar Donetsk), Anatolyi Tumoschuk (Kairat), Oleksandr Zinchenko (UFA)
Attaquants :
Roman Zozylya (Dnipro), Pylyp Budkivskyi (Zorya), Evhen Seleznyov (Shakhtar Donetsk)

Le joueur clé: Yevgen Konoplyanka. Formé à Dnipropetrovsk où il joue jusqu’en 2015, il rejoint ensuite Séville contre qui il avait perdu la finale de Ligue Europa quelques mois auvaparavant. Il remporte finalement la Ligue Europa en 2016 avec Séville, qui la remporte pour la troisième fois d’affilé. Avec l’Ukraine, il débute en 2010 et participe à l’Euro 2012 organisé à la maison. Mais comme la Pologne, l’autre pays organisateur, l’Ukraine est éliminé dès le premier tour. Cette compétition était la dernière de Chevtchenko et Konoplyanka aura la lourde tâche de le remplacer cette année.

Le calendrier: Allemagne le 12 juin, Irlande du Nord le 16 juin, Pologne le 21 juin

L’Histoire de la sélection: L’Ukraine est un pays récent qui existe seulement depuis 1992, depuis l’explosion de l’Union Soviétique. Mais auparavant, l’équipe d’URSS, qui a gagné l’Euro en 1960, était composé en moitié de joueurs originaire d’Ukraine. Depuis, la sélection a obtenu peu de résultats notables sinon un quart de finale de Coupe du monde en 2006, ou elle se fait éliminé par l’Italie, après avoir sorti la Suisse en huitièmes. Malgré les nombreux buts de Andreï Chevtchenko, un des meilleurs attaquants du monde des années 2000, elle s’incline à cinq reprises lors des barrages de qualification pour le Mondial ou l’Euro.
En 2012, elle est qualifiée pour la première fois pour l’Euro 2012 grace à son statut de pays organisateur. L’Ukraine commence très bien la compétition avec une victoire contre la Suède (2-1) dès leurs match d’ouverture mais la suite se passera moins bien avec des défaites contre la France et l’Angleterre qui font finir les Jaunes et Bleus à la 3ème place. Deux ans lors plus tard, l’Ukraine dispute les éliminatoires pour l’Euro 2016 et se retrouve avec l’Espagne, la Slovaquie, la Biélorussie, le Luxembourg et la Macédoine. Les ukrainiens finissent 3ème et doivent une nouvelle fois passer par les barrages, ou ils affrontent la Slovénie. Grace à une victoire 2-0 à l’aller et un match nul 1-1 au retour, ils gagnent pour la première fois un barrage et se qualifient pour l’Euro 2016.

Laisser un commentaire

Top