Vous êtes ici
Accueil > Football > Nos pronostics pour la saison de Ligue 1

Nos pronostics pour la saison de Ligue 1

On a même pas eu le temps de souffler avec la victoire de l’Equipe de France à la Coupe du Monde, que le championnat est déjà de retour! Si la saison risque une nouvelle fois de manquer de suspens pour le titre, la course à l’Europe devrait être aussi palpitante que l’an dernier, ce qui promet une bataille acharnée! 

  • Le titre: Paris SG

Malheureusement pour le suspens, on a du mal à voir comment le titre pourrait échapper au PSG cette année. Avec Buffon dans les buts, et l’attaque Mbappé-Cavani-Neymar plus performante que jamais, Thomas Tuchel ne devrait pas avoir de soucis à se faire pour le championnat national. A ce prix, on espère que Paris sera également performant en Europe, car il sera grand temps de passer les quarts de finale.

  • La Ligue des Champions: Lyon, Marseille

Renforcé uniquement par des arrivées libres (Terrier, Dubois), Lyon ne semble pas en meilleure posture à première vue. Mais avec une bonne préparation, et surtout Nabil Fékir qui a choisi de rester, Lyon semble avec une longueur sur ses adversaires directs la 2ème place. De son côté, Marseille n’a pu compter que sur l’arrivée de Duje Caleta-Car, même si Balotelli est toujours attendu. Pourtant, Rudi Garcia a prouvé depuis 2 ans qu’il était capable de grande choses avec Marseille, et ce podium qui fuit la cité phocéenne depuis tant d’années pourrait enfin pouvoir se concrétiser, si l’OM sait être persévérant.

  • La 4ème place: Monaco

C’est très simple: depuis sa remontée en 2013, Monaco a toujours terminé sur le podium. Pourtant cette année risque d’être celle de tous les dangers pour les monégasques, une nouvelle fois dépouillé de ses meilleurs éléments. Car cette fois, le mercato n’a pas été à la hauteur pour remplacer l’effectif, et la préparation a été très inquiétante, notamment lors du Trophée des Champions (défaite 4-0 contre une équipe bis du PSG). Si Monaco continue dans cette voie, c’est la Ligue Europa qui l’attend assurément.

  • La Ligue Europa: Saint-Etienne et Nantes

Ce sont sans doute les deux équipes qui ont réalisé le meilleur mercato. Avec Khazri et Kolodziejczak, Saint-Etienne s’est assuré de valeurs sures à son effectif déjà très expérimenté. Si les Verts continuent sur leur lancée de 2018, ils peuvent aller très loin. De son côté, Nantes a réalisé un mercato so Selecao avec l’arrivée de 3 nouveaux brésiliens (Boschilia, Lucas Evangélisa, Fabio), qui vient renforcer un effectif déjà très jaune et vert (Lucas Lima, Diego Carlos, Girotto). En progrès constant depuis sa remontée, le FC Nantes n’a manqué cette année l’Europe qu’à 2 points, après avoir passé une partie de la saison à la 5ème place. Si son nouveau coach, Miguel Cardoso, parvient à trouver le bon équilibre, cette année pourrait être la bonne pour les nantais.

  • Le barrage: Amiens

Après un maintien acquis brillamment l’an passé, Amiens remet le couvert cette saison et n’est plus le petit poucet de la Ligue 1. Mais c’est bien connu, la deuxième année est souvent encore plus compliquée pour le maintien. Avec un effectif qui ne s’est pas renforcé, on voit mal comment les hommes de Christophe Pélissier vont faire aussi bien que l’an dernier, alors que la concurrence est plus rude que jamais. La bonne nouvelle pour les Picards, c’est que le barrage est loin d’être insurmontable, et Toulouse l’a bien montré la saison dernière, en dominant Ajaccio sans problème (3-0, 1-0).

  • La relégation: Nîmes et Caen

C’est la règle depuis plus de 10 ans: chaque année, un promu se retrouve relégué à la fin de la saison. Seule l’année 2013 avait fait exception à la règle, mais Monaco, Nantes et Guingamp bénéficiait cette année-là de moyen que n’ont pas les autres promus. Si le barrage donne une meilleure chance de maintien aux plus petits clubs, Nîmes risque de ne pas pouvoir échapper à la règle, tant il semble moins bien armé que Reims, l’autre promu de la saison dernière. Pour Caen, la saison risque d’être encore plus compliqué. Après deux maintiens miraculeux de suite, acquis face au PSG, Malherbe a perdu des éléments importants en défense (Vercoutre, Da Silva), et n’est pas encore parvenu à se renforcer. L’addition pourrait être salée pour les Normands, à moins de Fabien Mercadal trouve la formule magique pour sortir son équipe du bourbier. Après tout, on dit bien jamais deux miracles sans trois!

 

Top