Vous êtes ici
Accueil > Autres Sports > Les règles en Coupe du Monde de biathlon

Les règles en Coupe du Monde de biathlon

Après la quinzaine olympique, la Coupe du Monde de Biathlon va reprendre ses droits cette semaine en Finlande. Cette huitième épreuve de la saison sera peut-être un tournant pour Martin Fourcade qui pourrait s’envoler vers un septième globe de cristal.
Si les Jeux Olympiques vous ont donné envie de continuer à suivre ce sport, voici tout ce qu’il faut savoir sur les différentes épreuves.

Le sprint:
C’est l’épreuve la plus courte. 7,5km pour les filles, 10km pour les garçons, cette épreuve à la forme d’un contre-la-montre en cyclisme par exemple. Le départ est à intervalle de 30 secondes entre chaque biathlète. Il est composé de deux tirs, un couché puis un debout. Chaque faute oblige à réaliser un tour de pénalité de 150 mères soit environ 25 secondes. Le vainqueur est celui qui réalise le meilleur chrono. Avec seulement deux tirs, cette épreuve permet aux spécialistes du ski plus que du tir d’obtenir des bonnes performances.

La poursuite:
Cette épreuve est en relation directe avec le sprint. En effet, pour accéder à la poursuite il faut terminer dans les 60 premiers du sprint. Au départ, les écarts lors de l’arrivée du sprints sont conservés. Par exemple, si Fourcade remporte le sprint avec 10 secondes d’avance sur Shipulin et 22 secondes sur Doll, alors Shipulin s’élancera 10 secondes après le départ de Fourcade lors de la poursuite, et Doll 22 secondes après le départ de Fourcade, et ainsi de suite. Cette épreuve chez les filles se dispute sur 12,5km, alors que pour les garçons, la distance est de 15km. Il y a 4 tirs, deux couchés puis deux debout. Ainsi, les tireurs sont avantagés et cela peut permettre de folles remontées. Comme le sprint, chaque faute au tir provoque un tour de pénalité. Mais pour combler les écarts rapidement, il faut évidemment être performant en ski. Voici toute la complexité de la poursuite.

L’individuelle:
Tout comme le sprint, il s’agit ici d’une épreuve synonyme de contre-la-montre. Mais cette fois sur 20km pour les garçons et 15km pour les filles. C’est probablement l’épreuve la plus difficile à remporter dans le biathlon, car dans cette épreuve une faute ne fait pas perdre seulement 25 secondes, elle rajoute automatiquement une minute au chrono… Cette épreuve montre souvent d’autres biathlètes qu’à l’accoutumée, ce sont souvent les spécialistes du tir qui sont sur les podiums. Avec quatre tirs à réaliser, couché/debout/couché/debout, un 20/20 assure souvent un podium.

La Mass-Start:
C’est l’épreuve reine, le rendez-vous au sommet. Départ en ligne, les 25 premiers du classement général de la Coupe du Monde plus les cinq meilleurs du week-end. Dans cette dernière épreuve, il y a du combat, de la confrontation sur le pas de tir, c’est un vrai un vrai feu d’artifice. Elle clôture généralement les week-ends de compétitions.

Aymeric Larger

Crédit photo: AFP

Laisser un commentaire

Top