Vous êtes ici
Accueil > Euro 2016 > Le Pays de Galles, une génération prometteuse

Le Pays de Galles, une génération prometteuse

Dans un pays ou le rugby est roi, l’équipe de football du Pays de Galles n’a jamais encore vraiment existé sur la scène européenne. Mais depuis l’arrivée de Gareth Bale, tout a changé et les Gallois sont en train de se faire un nom en Europe et dans le Monde. Cette première qualification pour l’Euro est l’occasion de le montrer.

Entraineur: Chris Coleman. Après une carrière de défenseur à Swensea, Crystal Palace, Blackburn et Fulham, et une carrière internationale ou il à joué aux cotés de Ryan Gibbs, Coleman arrête sa carrière à la suite d’un accident de voiture dans lequel il avait été victime d’une double fracture de la jambe. Il reste alors à Fulham et devient manager du club pendant 4 ans. Après des expériences peu glorieuses à la Real Sociedad puis à Coventry, il reprend le Pays de Galles en 2012 qu’il qualifie pour l’Euro 2016. Après ses bons résultats, il prolonge jusqu’en 2018.

Liste des 23:  Gardiens: Wayne Hennessey (Crystal Palace), Danny Ward (Liverpool), Owain Fon Williams (Preston)
Défenseurs: Chris Gunter (Reading), James Chester (West Bromwich Albion), Ashley Williams (Swansea City), Ben Davies (Tottenham Hotspurs), Neil Taylor (Swansea City), James Collins (West Ham), Jazz Richards (Fulham).
Milieux: Joe Allen (Liverpool), Joe Ledley (Crystal Palace), Aaron Ramsey (Arsenal), Andy King (Leicester City), David Edwards (Wolverhampton Wanderers), Jonny Williams (MK Dons), David Vaughan (Nottingham Forest), George Williams (MK Dons).
Attaquants: Gareth Bale (Real Madrid), Hal Robson-Kanu (Reading), Sam Vokes (Burnley), Simon Church (MK Dons), David Cotterill (Birmingham City)

Le joueur clé: Gareth Bale. Joueur le plus cher de l’histoire du football, Gareth Bale est le grand artisan de la qualification du Pays de Galles à l’Euro. Il est souvent comparé à son célèbre compatriote Ryan Giggs, dont il partage le poste et les capacités physiques. Sélectionné pour la première fois en équipe nationale en mai 2006, il est alors le plus jeune international gallois de l’histoire à seulement 17 ans. En club, il débute à Southampton puis signe un an plus tard à Tottenham, en 2007. Il explose lors de la saison 2012-2013 ou il termine la saison avec 26 buts et il est élu meilleur joueur et meilleur jeune joueur de l’année en Premier League. A l’été 2013, il signe pour environ 100 millions d’euros au Real Madrid ou il devient un joueur clé de l’équipe, faisant parti de la BBC avec Benzema et Cristiano Ronaldo.

Le calendrier: Slovaquie le 11 juin, Angleterre le 16 juin, Russie le 20 juin

L’histoire de la sélection: Le Pays de Galles ne s’est qualifié qu’une seule fois dans son histoire pour une compétition internationale, c’était pour la Coupe du Monde 1958 où les Gallois sont d’abord éliminés lors des élimatoire avant de se voire pourtant offrir une nouvelle chance en étant tirée au sort, après le refus de la Belgique d’Israël dans le cadre d’un barrage Europe-Asie. Les Gallois remportent le match largement et accèdent à la Coupe du Monde en Suède. Lors de cette édition, les Dragons vont jusqu’en quarts de finale avant de se faire éliminer par le Brésil. Mais à partir de 1958, le Pays de Galles ne parvient plus jamais à se qualifier pour une compétition jusqu’en 2016.
Dans un groupe avec la Bosnie-Herzégovine, Israël, Chypre, Andorre et la Belgique, les Gallois finissent deuxième après avoir battu la Belgique au match aller, qui finira quand meme première du groupe. Mais la sélection Galloise est donc une équipe en manque d’expérience au niveau international puisque aucun joueur n’a participé à une compétition officielle avec sa sélection. Cependant, cette génération semble prometteuse et pleine d’ambition avec en plus de Gareth Bale, Aaron Ramsey d’Arsenal, Joe Allen de Liverpool ou Andy King, champion d’Angleterre cette année avec Leicester.

 

One thought on “Le Pays de Galles, une génération prometteuse

Laisser un commentaire

Top