Vous êtes ici
Accueil > Euro 2016 > Le géant suédois va-t-il une dernière fois zlataner la France?

Le géant suédois va-t-il une dernière fois zlataner la France?

Emmené par un Zlatan Ibrahimovic qui connait bien la France après 4 ans passé au PSG, mais aussi par Andreas Isaksson, ancien gardien du Stade Rennais, ou encore Kim Källström, passé par Rennes et Lyon, la Suède avance en terrain connu. Un atout qui pourrait faire la différence dans un groupe relevé avec la Belgique, l’Italie et l’Irlande.

Entraineur: Erik Hamren. En 16 ans, la Suède n’a connu que deux selectionneurs. Lars Lagerbäck, aujourd’hui entraineur de l’Islande, et Erik Hamren. Après avoir entrainé 8 équipes suédoises différentes, il est sélectionneur depuis 2009, et connait parfaitement son groupe. Cette longévité des entraineurs s’explique par la bonne gestion du groupe et les qualifications régulière aux Coupes du Monde et aux Euro, meme si les suèdois ont manqué les deux dernières Coupe du Monde.

La liste des 23: Gardiens : Andreas Isaksson (Kasimpasa/TUR), Robin Olsen (FC Copenhague/DAN), Patrik Carlgren (AIK).
Défenseurs : Ludwig Augustinsson (FC Copenhague/DAN), Mikael Lustig (Celtic/ECO), Andreas Granqvist (Krasnodar/RUS), Erik Johansson (FC Copenhague/DAN), Victor Nilsson Lindelöf (Benfica/POR), Martin Olsson (Norwich/ANG), Pontus Jansson (Torino/ITA)
Milieux : Jimmy Durmaz (Olympiakos/GRE), Albin Ekdal (Hambourg/ALL), Emil Forsberg (RB Leipzig/ALL), Oscar Hiljemark (Palerme/ITA), Kim Källström (Grasshoppers/SUI), Sebastian Larsson (Sunderland/ANG), Oscar Lewicki (Malmö), Pontus Wernbloom (CSKA Moscou/RUS), Erkan Zengin (Trabzonspor/TUR)
Attaquants : Marcus Berg (Panathinaïkos/GRE), John Guidetti (Celta Vigo/ESP), Emir Kujovic (Norrköping), Zlatan Ibrahimovic (PSG)

Le joueur clé: Zlatan Ibrahimovic. Difficile de parler d’un autre joueur pour représenter l’Equipe de Suède. Le géant suédois compte 111 sélections à son actif pour 62 buts inscrits. Autant dire que l’attaquant, qui a éclairé le Paris SG ces dernières saisons, sera l’atout majeur de l’équipe. Le joueur natif de Malmö qui a déçu lors de ses dernières sorties en Ligue des Champions avec son club, aura donc certainement à cœur de se rattraper lors de l’Euro 2016. D’autant plus que ceci pourrait être synonyme de dernière compétition avec sa sélection car pour les qualifications au Mondial 2018, la Suède est tombé dans un groupe difficile avec la France et les Pays-Bas, et on a du mal à voir Ibra jouer l’Euro 2020, quand il aura 38 ans.

Le calendrier: Irlande le 13 juin, Italie le 17 juin, Belgique le 22 juin

L’histoire de la sélection: Crée en 1908, la sélection suédoise atteint son apogée dans les années 50. Championne olympique à Londres en 1948, elle termine à la troisième place de la Coupe du monde en 1950. En 1958, la Suède organise le Mondial, et atteint la finale de la Coupe du monde où elle s’incline face au Brésil. Après 40 ans de quasi-absence, les Suédois brillent de nouveau lors l’Euro 1992, organisé à domicile, puis lors de la Coupe du monde de 1994, dont elle termine troisième après s’être incliné de nouveau face au Brésil en demi-finale.
Depuis le début du deuxième millénaire, la Suède a disputé deux Coupe du Monde et quatres Championnats d’Europe. Malgré les nombreux buts de Zlatan, elle ne parvient pas à y réitérer ses performances passées. Pour l’Euro 2016, la Suède a fini 3ème derrière l’Autriche et la Russie. En barrages, elle a battu son rival danois (2-2, 2-2) et s’est qualifié pour son cinquième Euro de suite.

Laisser un commentaire

Top