Vous êtes ici
Accueil > Euro 2016 > La Slovaquie en constante progression

La Slovaquie en constante progression

Huitième de finaliste du Mondial 2010, la Slovaquie va disputer son premier Euro depuis l’indépendence en 1993. Dans un groupe avec le voisin russe, l’Angleterre et le Pays de Galles, les slovaques essayeront de sortir du groupe meme si les pronostics ne joue pas en leur faveur pour le moment. Mais en 2010 non plus, et pourtant… 

Entraineur: Ján Kozák. Agé de 62 ans, le Slovaque compte 55 sélections dans l’ancienne équipe de Tchécoslovaquie. Déjà venu un an en France pour jouer au FC Bourges en 1988, cet ancien milieu de terrain arrive donc en terrain connu d’autant que le camp de base choisi à Vichy n’est pas très loin. Sélectionneur depuis 2013 après avoir entrainé plusieurs équipes slovaques depuis 1993, Kozak a déja prévenu qu’il ne souhaitait pas faire de la figuration dans ce groupe. Les 3 autres équipes sont prévenus.

Liste des 23: Gardiens: Matus Kozacik (Viktoria Pilsen/RTC), Jan Mucha (Slovan Bratislava), Jan Novota (Rapid Vienne/AUT)
Défenseurs:
Peter Pekarik (Hertha Berlin/ALL), Milan Skriniar (Sampdoria/ITA), Martin Skrtel (Liverpool/ANG), Norbert Gyoember (AS Rome/ITA), Jan Durica (Lokomotiv Moscou/RUS), Kornel Salata (Slovan Bratislava), Tomas Hubocan (Dynamo Moscou/RUS), Dusan Svento (Cologne/ALL)
Milieux:
Viktor Pecovsky (MSK Zilina), Robert Mak (PAOK/GRE), Juraj Kucka (AC Milan/ITA), Patrik Hrosovsky (Viktoria Pilsen/RTC), Jan Gregus (Jablonec/RTC), Marek Hamsik (Naples/ITA), Ondrej Duda (Legia Warsaw/POL), Miroslav Stoch (Bursaspor/TUR), Vladimir Weiss (Al Gharafa/QAT)
Attaquants:
Michal Duris (Viktoria Pilsen/RTC), Adam Nemec (Tilburg/HOL), Stanislav Sestak (Ferencvaros/HON)

Joueur clé: Marek Hamsik. Facilement reconnaissable sur le terrain grâce à sa coupe iroquoise, le joueur de 28 ans se distingue surtout par sa facilité technique. Positionné en meneur de jeu juste derrière l’attaquant, il distribue parfaitement le jeu grâce à sa qualité de passe au-dessus de la moyenne. Joueur de Naples depuis 2007 après avoir formé au Slovan Bratislava, il va disputer sa première compétition internationale et essayera de porter sa nation en huitième de finale.

Le calendrier: Pays de Galles le 11 juin, Russie le 15 juin, Angleterre le 19 juin

L’histoire de la sélection:  Crée en 1993, la selection slovaque est assez récente et n’a pas beaucoup d’histoire. En effet, des joueurs slovaques ont participé à plusieurs Coupe du Monde et Euro mais sous la nationalité tchécoslovaque. En temps que Slovaquie, sa meilleure performance en compétition reste donc un huitième de finale de Coupe du Monde perdu face aux Pays-Bas (2-1) en 2010 lors de l’édition en Afrique du Sud. Les Slovaques avaient terminé 2ème de leur groupe après avoir battu l’Italie 3-2, ce qui reste pour l’instant le plus gros exploit de l’histoire de la sélection. Mais les slovaques sont bien parti pour marquer de nouveau l’histoire avec cette qualification pour l’Euro 2016. Très solides en qualification, leurs six premières rencontres de phase de qualification se sont soldées par six victoires. Le point d’orgue de ces rencontres se trouve le 9 octobre 2014. A cette date, les Slovaques ont mis fin à l’incroyable série d’invincibilité de l’Espagne (invaincue depuis plus de huit ans en éliminatoires) en s’imposant 2-1 grâce à un coup-franc de Juraj Kucka en première période avant que Miroslav Stoch viennent libérer tout un peuple à trois minutes de la fin. Après cette phase aller exceptionnelle, la suite est plus poussive pour un leader surprise à ce stade des qualifications. Suite à deux défaites consécutives des Bleu et Blanc, l’Espagne récupère sa place de leader. Mais les Slovaques terminent 2ème et se qualifient également pour leur premier Euro.

Laisser un commentaire

Top