Vous êtes ici
Accueil > Euro 2016 > Et si l’Angleterre était un vrai favori de l’Euro?

Et si l’Angleterre était un vrai favori de l’Euro?

Vainqueurs de leurs 10 matchs de qualification, de leurs 3 matchs amicaux,  et avec une attaque Vardy-Kane qui a marqué 50 buts cette saison en Premier League, l’Angleterre avance avec certitude vers l’Euro. Et si c’était eux les favoris?

L’entraîneur: Roy Hodgson. Agé de 68 ans, le Britannique a déjà 40 ans l’expérience sur le banc! Il commence sa carrière comme défenseur mais il ne réussit pas à devenir professionnel. A 29 ans, il décide donc de devenir entraîneur et commence sa carrière en Suède. Après plusieurs clubs suédois, il part en Suisse. Il devient le sélectionneur de la Nati en 1992 et l’emmène au Mondial américain en 1994. Il devient ensuite entraîneur de l’Inter Milan en 1995 ou il accède avec le club italien à la finale de la Coupe de l’UEFA (ex-Ligue Europa). N’ayant pas réussi à devenir sélectionneur de l’Allemagne ni de l’Angleterre alors qu’il était candidat, il part pour les Emirats Arabe Unis en 2002, puis la Finlande en 2006. Puis, il revient enfin en Angleterre pour entraîner sur les bancs de Fulham, Liverpool puis West Bromwich. Le 1er mai 2012, il devient enfin le sélectionneur de l’Angleterre.

Liste des 23: Gardiens: Fraser Forster (Southampton), Joe Hart (Manchester City), Tom Heaton (Burnley)
Défenseurs: Ryan Betrand (Southampton), Gary Cahill (Chelsea), Nathaniel Clyne (Liverpool), Danny Rose (Tottenham), Chris Smalling (Manchester United), John Stones (Everton), Kyle Walker (Tottenham)
Milieux: Dele Alli (Tottenham), Ross Barkley (Everton), Eric Dier (Tottenham), Jordan Henderson (Liverpool), Adam Lallana (Liverpool), James Milner (Liverpool), Raheem Sterling (Manchester City), Jack Wilshere (Arsenal).
Attaquants: Harry Kane (Tottenham), Marcus Rashford (Manchester United), Wayne Rooney (Manchester United), Daniel Sturridge (Liverpool), Jamie Vardy (Leicester)

Le joueur clé: Jamie Vardy. Qui aurait pu croire il y a 5 ans que le joueur qui jouait en 6ème division anglaise deviendrait un jour la star des Three Lions? Formé à Sheffied Wednesday, il doit quitter sa ville de naissance à 16 ans car le club le trouvait trop petit. La frustration et la déception sont trop lourdes à supporter et Jamie enchaîne les bêtises. Il est même obligé de porter un bracelet électronique après avoir été reconnu coupable d’agression. Alors que sa vie semble prendre un chemin bancal, il rejoint un club de D8, en 2003, qui va changer son destin : Stockbridge Park. Grâce à ses bonnes performances (66 buts en 3 saisons), il se fait remarquer et il signe au FC Halifax Town en Northern Premier League (D7) pour 20 000 euros. Il aide le club à remporter le titre en terminant meilleur buteur avec 26 buts mais il ne gagne pas encore assez pour pouvoir vivre de sa passion. Il est alors technicien dans une usine spécialisée dans la fabrication d’attelles pour subvenir à ses besoins. Mais tout va changer quand le 17 mai 2012, Leicester débourse 1,3M€ pour s’offrir le meilleur buteur de la National League, une somme record pour un joueur d’un championnat anglais de non-league. Après des débuts difficiles, il aide le club à remporter le titre en Championship (2014) et à accéder à la Premier League. Après un sauvetage miracle en 2015, il expose la saison suivante, marque 24 buts et surtout permet à Leicester de remporter la Premier League.

Le calendrier: Russie le 11 juin, Pays de Galles le 16 juin,  Slovaquie le 20 juin

L’histoire de la sélection: L’Angleterre joue le premier match officiel de son histoire en 1872 contre l’Ecosse. En conflit avec la FIFA dans les années 30, elle refuse de prendre part aux trois premières éditions de la Coupe du monde, et seuls les matchs à domicile contre des nations continentales et les tournées à l’étranger lui permettent de sortir de l’isolement britannique. Après la Seconde Guerre mondiale, la fédération anglaise accepte enfin de s’affilier à la FIFA. Les Three Lions se qualifient donc pour leur première Coupe du Monde en 1950. L’Angleterre accède ensuite à toutes les Coupe du Monde mais ne réalise pas de grosses performances jusqu’au Mondial 1966 organisé à domicile. Après avoir passé facilement le premier tour avec sept points, elle affronte l’Argentine et s’impose 1-0, accédant ainsi aux demi-finales pour la première fois de son histoire. Soutenue par tout un peuple, elle s’impose   2-0 et se qualifie pour la finale de la Coupe du Monde face à la RFA. Grace à 3 buts de Geoffrey Hurst, l’Angleterre bat 4-2 la RFA et remporte sa première Coupe du Monde. Mais après une édition 1970 achevé en quarts de finale, l’Angleterre manque son billet pour l’édition 1974 et l’équipe doit être totalement reconstruite.
La suite est décevante pour les Three Lions qui ne rééditent jamais leur performance de 1966 et ne brille pas non plus lors des championnats d’Europe. En 1990, l’Angleterre atteint les demi-finales de la Coupe du Monde mais est sorti par l’Allemagne de l’Ouest aux tirs aux buts. Elle ne brillera plus jamais en Coupe du Monde mais sera victime d’un arbitrage litigieux en 2010 en Afrique du Sud. Menée 0-2 en huitièmes de finale par l’Allemagne, elle croit égaliser sur une frappe de Frank Lampard qui touche la barre transversale avant de rebondir dans les cages derrière la ligne et de ressortir. Le but ne sera pourtant pas validé et les Anglais sortiront finalement du Mondial par une défaite 4-1. Après l’affaire Capello, c’est Roy Hodson qui est appelé en urgence juste avant l’Euro 2012. Après avoir fini premier du groupe, les anglais sont finalement battus au tirs aux buts par l’Italie en quarts de finale. Au Mondial 2014, l’Angleterre rate complètement sa Coupe du Monde et termine dernière. Mais lors des éliminatoires pour l’Euro 2016, les Three Lions gagnent leurs 10 matchs de qualification et aborde l’Euro parmi les favoris! Ce serait le premier Euro de l’Angleterre en cas de victoire, qui est la seule nation à avoir remporté la Coupe du Monde mais pas le Championnat d’Europe.

 

Laisser un commentaire

Top