Le Tour de France des clubs, Jour 16: Metz et Sarrebourg

Le Tour de France des clubs, Jour 16: Metz et Sarrebourg

Après Nancy, nous voici à Metz, son rival historique. Ville historique, qui a navigué selon les siècles entre le Royaume de France et l’Empire Germanique, Metz compte 116.000 habitants, ce qui fait d’elle la plus grande ville de Lorraine. Son club, le FC Metz, est un club renommé en Ligue 1, même si il a bien du mal à y rester depuis une dizaine d’années. Non loin de là, se trouve Sarrebourg, qui va avoir pour la première de son histoire un club professionnel dans sa ville, en handball.

Football Club de Metz

  • Championnat: Ligue 1 depuis 2019
  • Création: 1919
  • Surnom: Les Grenats
  • Stade: Saint-Symphorien (24.500 places)
  • Palmarès: Vainqueur de la Coupe de France en 1988, vainqeur de la Coupe de la Ligue en 1996
  • A savoir: Contrairement à ce qu’on peut entendre parfois, le Barça n’a pas inventé la remontada. Au contraire, le club Blaugrana en été l’un des premiers a en subir une, et c’était face au FC Metz! Le match s’est passé au premier tour de la Coupe des Coupes 1984. Vainqueur 4-2 à Metz, l’affaire semble pliée pour Barcelone dès la première demi-heure du match retour, quand le club ouvre le score. Mais tout bascule en deux minutes, juste avant la mi-temps et Metz mène finalement 2-1 à la pause. La confiance change alors de camp, et les Grenats mènent rapidement 3-1 au retour des vestiaires. Le gardien Michel Ettore sort ensuite le match de sa vie, et à la 85ème minute, le FC Metz inscrit le quatrième but de la soirée et réalise l’exploit le plus improbable de l’histoire du football français.

Sarrebourg Moselle-Sud Handball

  • Championnat: Proligue depuis 2020
  • Création: 1970
  • Surnom: SMSHB
  • Salle: Centre sportif Pierre de Coubertin (1 000 places)
  • Meilleure performance: 16ème de finale de la Coupe de France en 2017
  • A savoir: 5ème de la saison régulière, Sarreboug a pourtant été promu directement en Proligue, préféré aux deux premiers du championnat. La raison? Le club avait acquis le statut semi-professionnel l’an dernier et était donc prioritaire pour la montée

A suivre demain: Strasbourg

Crédit photo: Pixabay

Stéphane Berteloot