Vous êtes ici
Accueil > Euro 2016 > La Suisse, toujours accroché à son voisin français

La Suisse, toujours accroché à son voisin français

Pour la quatrième fois après 2004, 2006 et 2014, la Suisse va retrouver son voisin français à l’Euro 2016. Et contrairement à l’Equipe de France, la Nati ne s’en rejouit pas. En effet, on se souvient tous du dernier match à la Coupe du Monde gagné 5-2 par la France. Mais attention, car la Suisse est bien décidée à prendre sa revanche!

Entraineur: Vladimir Petkovic. Surnommé le docteur, le bosniaque naturalisé suisse parle 8 langues: serbe, croate, bosnien, italien, français, anglais, espagnol, allemand et russe. Ancien milieu de terrain en Yougoslavie puis en Suisse, il est entraineur depuis 1997. Sur les bancs de plusieurs clubs suisses puis de la Lazio, il est le selectionneur de la Suisse depuis 2014, juste après le Mondial raté de la Nati.

Liste des 23: Gardiens: Yann Sommer (Borussia Mönchengladbach/GER), Roman Bürki (Borussia Dortmund/GER), Marwin Hitz (Augsbourg/GER)
Défenseurs: Johan Djourou (Hambourg/GER), Nico Elvedi (Borussia Mönchengladbach/GER), Michael Lang (FC Bâle), Stephan Lichtsteiner (Juventus Turin/ITA), François Moubandje (Toulouse/FRA), Ricardo Rodriguez (Wolfsburg/GER), Fabian Schär (Hoffenheim/GER), Steve von Bergen (Young Boys Berne)
Milieux: Valon Behrami (Watford/ENG), Blerim Dzemaili (Genoa/ITA), Gelson Fernandes (Rennes/FRA), Fabian Frei (Mayence/GER), Granit Xhaka (Arsenal/ENG), Denis Zakaria (Young Boys Berne).
Attaquants: Eren Derdiyok (Kasimpasa Istanboul/TUR), Breel Embolo (FC Bâle), Admir Mehmedi (Bayer Leverkusen/GER), Xherdan Shaqiri (Stoke City/ENG), Haris Seferovic (Eintracht Francfort/GER), Shani Tarashaj (Everton/ENG)

Le joueur clé: Granit Xhaka. Transféré à Arsenal cet été, Xhaka est en train de prendre la place de son compatriote Xherdan Shaqiri qui était jusque là considéré comme le meilleur joueur suisse. Originaire d’Albanie comme beaucoup de ses coéquipiers, Granit Xhaka a vecu en Suisse depuis son plus jeune âge. Formé au FC Bale, il signe en 2010 au Borussia Monchengladbach en 2012 pour 8,5 millions d’euros. Nommé au Golden Boy 2011, il a depuis explosé cette saison en Allemagne, et jouera en Premier League la saison prochaine avec les Gunners.

Le calendrier: Albanie le 11 juin, Roumanie le 15 juin, France le 19 juin

L’histoire de la sélection: Crée en 1895, l’équipe nationale de Suisse dispute la première rencontre de son histoire en 1905 face à la France, ou elle s’incline 1-0 devant 5 000 spectateurs. Elle remporte une médaille d’argent lors de sa première participation olympique en 1924 puis atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 1934 en Italie ou elle pert 3-2 contre la Tchécoslovaquie, future finaliste. Elle atteint également les quarts de finale en 1938 en France ou les Suisses 4-2 contre l’Allemagne, puis échouent toujours toujours au même stade en 1954 à domicile après avoir perdu 7-5 contre l’Autriche. La Nati participe ensuite à la Coupe du monde 1966 en Angleterre mais termine dernière de leur groupe sans aucun point. La Suisse connaît ensuite une période creuse de 28 ans.
Elle fait son retour à la Coupe du Monde en 1994 aux Etats-Unis, puis participe aux Coupe du Monde 2006, 2014, mais s’incline à chaque fois en huitième de finale. En 2010, elle ne passe pas la phase de poules. La Suisse participe également aux Euro 2004 et 2008, finissant dernière de son groupe au Portugal, puis également 4ème en 2008 lors de l’organisation de son Euro à domicile. Pour l’Euro 2016, la Suisse se retrouve dans le groupe de l’Angleterre, la Slovénie, l’Estonie, la Lituanie et Saint Marin. Elle termine 2ème derrière l’Angleterre, qui a gagné tous ses matchs, et se qualifie pour l’Euro ou elle retrouve encore son voisin français.

 

One thought on “La Suisse, toujours accroché à son voisin français

Laisser un commentaire

Top