Vous êtes ici
Accueil > Rugby > Les raisons pour lesquelles la France peut gagner le VI Nations

Les raisons pour lesquelles la France peut gagner le VI Nations

Avoir s’être imposé contre l’Italie et l’Irlande, le XV de France s’est incliné courageusement au Pays de Galles. Les Bleus sont donc 3ème avant d’affronter l’Ecosse. Voici les raisons pour lesquelles la France peut remporter le VI Nations cette année.

Guy Novès ranime la flamme bleue

Sans succès dans le tournoi depuis 2010, les Bleus étaient tombés au fond du trou sous l’ère Saint-André avec des places peu glorieuses (4ème, 4ème, 6ème, 4ème). Mais depuis l’arrivée de Guy Novès, le XV de France s’est réveillé et s’est notamment imposé contre l’Irlande (10-9), alors que Philippe Saint-André avait perdu à chaque confrontation avec le XV du Trèfle. L’ancien entraîneur du Stade Toulousain a d’ailleurs avoué avoir une vision très différence de son prédécesseur au niveau du jeu.

Le jeu est plus spectaculaire 

« Ma première mission, c’est d’abord d’essayer de pratiquer un rugby d’avenir, celui qui amène les spectateurs au stade, un rugby spectaculaire ». En arrivant à la tête du XV de France, Guy Novès a posé les bases de sa philosophie de jeu qu’il souhaite voir émerger. Un changement voulu par la FFR mais aussi par les fans inconditionnels des Bleus. Pour l’instant, l’entraîneur le plus titré de de France (14 titres avec Toulouse), a réussi son pari car les matchs ont été intéressent.

Une nouvelle génération arrive

Comme cela se fait régulièrement lorsqu’un cycle est terminé, Guy Novès, qui a dû composer avec le départ à la retraite de plusieurs cadres (notamment Dusautoir, Michalak et Szarzewski), a passé un bon coup de balai dans la maison bleue. À la charnière, exit les Kockott, Tillous-Borde et Talès, revoilà Jules Plisson. Au centre, Mathieu Bastareaud fait quant à lui les frais du style de jeu direct et moins destructeur prôné par le nouveau staff. Pour les remplacer, il a retenu quatre novices. Le demi de mêlée de Toulouse Sébastien Bézy, le deuxième ligne de Clermont Paul Jedrasiak, le centre du Stade Français Jonathan Danty et Virimi Vakatawa, issu du rugby à 7 ont connu leur première sélection.

La France accueillera l’Angleterre pour le dernier match 

Le 19 mars, la France recevra le XV de la Rose au Stade de France pour le dernier match du Tournoi des VI Nations. Si les Bleus l’emportent contre l’Ecosse, le vainqueur de ce match remportera probablement le Tournoi (sauf si les Gallois remportent leurs deux derniers matchs). Donc ce match sera un vrai test pour le XV de France contre des Anglais encore sous le choc de leur élimination du Mondial sur leurs terres dès le premier tour.

Répondez à la question du jour sur @LActuSport_fr: La France va-t-elle remporter le Tournoi des VI Nations?

Crédit Photo: Rugbyrama

Laisser un commentaire

Top