Vous êtes ici
Accueil > Basket > Après la Leaders Cup, l’AS Monaco Basket peut-il gagner la Pro A?

Après la Leaders Cup, l’AS Monaco Basket peut-il gagner la Pro A?

Promu en Pro A l’année dernière, l’AS Monaco Basket connait cette année une progression incroyable et s’est offert la Leaders Cup il y a deux semaines. Les joueurs du Rocher affrontent ce soir Strasbourg lors d’un choc entre les deux premiers de Pro A. Peuvent t’ils tenir juste à la fin de la saison?

Le club progresse chaque année

Après avoir sombré dans les divisions inférieurs depuis les années 90,  le club remonte en Nationale 1 à l’issue de la saison 2011-2012. Le richissime homme d’affaires Sergei Dyadechko injecte alors des fonds dans le club afin de l’aider à retrouver très rapidement l’élite. Lors de la saison 2013-2014, l’AS Monaco réalise un recrutement inédit pour un club de 3ème division et recrue plusieurs stars ce qui leur permet de survoler la Nationale 1. Sans trop de difficulté, la Roca Team enchaine l’année suivante en remportant le titre de champion de Pro B et retrouve l’élite du basket français, 24 ans après sa dernière apparition.

Nanterre l’a fait mais en deux saisons

En 2011, Nanterre 92  (à l’époque JSF Nanterre) est promu en Pro A et termine 11ème pour sa première saison.L’année suivante, le club connait une ascension fulgurante et le club atteint la finale de la coupe de France mais s’incline de peu face au Paris-Levallois (74-77). Pas démotivé, les Nanterriens termine huitième de la saison régulière, et se qualifie pour les plays. Face à Gravelines-Dunkerque (premier de la saison régulière et vainqueur de la Leaders Cup) puis Chalon-sur-Saône (champion de France en titre), Nanterre parvient à s’imposer en deux manches à chaque fois et atteint la finale du championnat de France pour y affronter Strasbourg . La JSF de Nanterre, avant-dernier budget de la Pro A, crée une grosse surprise en décrochant son premier titre de Pro A 3 victoires à 1.

Pas besoin de finir premier pour gagner la Pro A

Pour imiter Nanterre, Monaco n’aura donc pas besoin de finir premier du classement pour remporter la Pro A car pour rappel les huit meilleures équipes de la saison régulière sont qualifiés pour les plays-offs qui se joue au meilleur des trois matchs en quart et demi-finales, puis au meilleur des cinq matchs en finale. Malgré son statut de promu, Monaco n’est pas à négliger car avec le sixième bugdet et la troisième masse salariale de la Pro A, Monaco ne cache pas ses ambitions pour cette fin de saison. Son président Sergei Dyadechko souhaite en faire l’un des meilleurs clubs d’Europe d’ici quelques années.

Répondez à la question du jour sur @LActuSport_fr: Monaco peut t’il remporter la Pro A?

 

Laisser un commentaire

Top