Vous êtes ici
Accueil > Autres Sports > Les tops et les flops de 2016

Les tops et les flops de 2016

Avec l’Euro, les JO et beaucoup de buzz, l’année 2016 aura très riche en sport! Retour sur les tops et les flops de l’année

Les Tops:

L’Equipe de France réconciliée avec les français

La Coupe du Monde 2014 avait déjà permis aux Bleus de se faire en partie pardonner le Mondial précédent. Cette fois, pour la Coupe d’Europe à la maison, les Bleus ont été complètement pardonné. Après un mois d’un superbe tournoi, la France s’est fait battre en finale, mais à regagner les cœurs des français, notamment grâce à un Griezmann en feu que tout le monde aimerait avoir dans sa famille. Si la victoire n’a pas été au bout, la expérience devrait permettre aux Bleus de faire partie des favoris pour le Mondial 2018 en Russie.

Zidane au plus que parfait pour sa première année d’entraîneur

Nommé entraîneur le 4 janvier, Zinédine Zidane a réalisé une incroyable première année en tant qu’entraîneur. Après avoir battu le Barça au Camp Nou pour son premier Classico, il remporte la Ligue des Champions le 28 mai en battant l’Atlético aux tirs au buts (1-1, 5-3 tab). Il continue sur sa lancée cette saison en s’attribuant la Supercoupe d’Europe le 9 aout, après avoir battu 3-2 le FC Séville. Enfin, il s’attribue le 18 décembre la Coupe du Monde des Clubs en battant les Japonais de Kashima 4-2 en prolongations.  Il détient également le record d’invincibilité, avec 37 matchs sans défaite entre le 6 avril et aujourd’hui.

La Boxe française à Rio 

La boxe française cette année à Rio est probablement une des plus belles histoires des Français aux JO. Pourtant, après des bilans très décevants en 2008  et 2012, la boxe française pouvait craindre le pire aux JO de Rio. Mais pourtant les français obtiendront 6 médailles, dont 2 en or grâce au couple Tony Yoka-Estelle Mossely. Un bilan assez incroyable qui permet une très belle publicité à la Fédération Française de Boxe, qui compte de nombreux licenciés en plus depuis.

Rosberg ramène du suspense en Formule 1

Après 2 saisons largement dominées par Hamilton, le Britannique a dû se battre en 2016 avec Nico Rosberg qui l’a finalement après un suspense jusqu’au dernier Grand Prix. 34 ans après son père, Rosberg a réussi à être champion puis a pris sa retraite quelques jours plus tard, ayant atteint son rêve. Il permet aussi à Mercedes d’être le meilleur constructeur pour la troisième fois.

Ni Top, Ni Flop:

Guy Novès relance le XV de France

Sans succès dans le tournoi depuis 2010, les Bleus étaient tombés au fond du trou sous l’ère Saint-André avec des places peu glorieuses. Depuis l’arrivée de Guy Novès, le XV de France s’est réveillé et s’est notamment imposé contre l’Irlande (10-9), alors que Philippe Saint-André avait perdu à chaque confrontation avec le XV du Trèfle. Mais après les 3 défaite suivante dans le Tournoi et une 5ème place finale, ce XV de France 2016 ne pouvait clairement pas faire partie des tops.

Nouvelle année perdue pour le tennis français

La mauvaise performance sportive aux JO pouvait se comprendre car aucun point ATP n’était délivré pour ce tournoi. En revanche, l’habitude de Benoit Paire envers ses coéquipiers ou les critiques de Kristina Mladenovic à la FFT sont moins compréhensibles. Richard Gasquet a sauvé l’honneur à Roland Garros en atteignant les quarts de finale et Lucas Pouille a réalisé une performance majuscule en battant Nadal en huitièmes de l’US Open mais aucun autre français n’a réussi à convaincre en 2016. Mais les bonnes performances en Coupe Davis, ou les Bleus ont atteint les demi-finale avec Yannick Noah et en Fed Cup, ou les filles ont échoué en finale de la Fed Cup, permettent au tennis français de ne pas être dans les flops de l’année.

Déceptions en Handball

Champions du Monde en 2015, on comptait beaucoup sur les Experts en 2016. Mais après avoir été éliminé en quarts de finale de l’Euro en Pologne, les Bleus sont tombés en finale du tournoi des JO face aux Danois (26-28), les mêmes qui les avaient éliminés à l’Euro. Pourtant, les Bleus avaient tout pour donner l’or à la France, après un match épique en demi-finale face à l’Allemagne (29-28). On compte sur le Mondial 2017 en France pour relancer les Bleus. Chez les filles le bilan est meilleur, avec une médaille d’argent aux JO mais aussi une 3ème place aux Championnats d’Europe.

Un Tour de France qui restera dans les mémoires

Le 103ème Tour de France a pris son départ au Mont Saint Michel le 2 juillet. On retiendra notamment de ce tour la course à pied de Cris Froome dans le Mont Ventoux, mais aussi la très belle 2ème place au général de Romain Bardet qui aura gagné une étape dans le Mont Blanc.  Si la 3ème victoire de Cris Froome était prévisible, on ne s’attendait pas à l’abandon si rapide de Contador.

Les Flops:

La natation française fait « plouf »

Alors qu’on l’attendait comme l’un des plus gros pourvoyeurs de médailles pour l’Equipe de France Olympique, la natation n’a rapporté que deux médailles d’argent à la France. Une médaille décrochée par Florent Manaudou, qui est passé à un centième de l’or, preuve que rien n’a réussie aux Bleus de la natation cet été. L’autre en relais 4*100 mètres nage libres par Mehdy Metella, Fabien Gilot, Florent Manaudou et Jérémy Stravius. Une performance bien loin des 7 médailles de Londres, dont 4 en or. Mais avec les nombreux départs en retraites, cette performance était assez prévisible, il faudra donc se remettre en question pour repartir du bon pied en 2020 à Tokyo.

La Team Yavbou manque ses JO

Champion d’Europe et vainqueur de la Ligue Mondiale en 2015, l’Equipe de France de Volley pouvait nourrir de très belles ambitions à Rio, emmenée par Earvin N’Gapeth. Mais après être tombé dans la poule des Etats-Unis, de l’Italie et du Brésil, les Bleus ont terminé 5ème et éliminé dès le premier tour. Au final, la Team Yavbou termine 9ème, et ne bat pas la meilleure performance de 1988 ou les Bleus avaient terminé 8ème.

Sortie raté pour Tony Parker

Il rêvait d’une sortie triomphante pour dernier tournoi avec l’Equipe de France mais l’histoire a tourné court pour Tony Parker. En effet, les Bleus se sont fait éliminer par l’Espagne en quart de finale, comme à Londres en 2012. Sortir sur une humiliation 92-67 contre ses plus grands ennemis, Parker aurait mérité mieux avec 15 ans en Equipe de France.

Crédit Photo: Direct Matin

A lire aussi:

Les surprises de l’année 2016

One thought on “Les tops et les flops de 2016

Laisser un commentaire

Top