Vous êtes ici
Accueil > Autres Sports > Les 10 événements à suivre en 2020

Les 10 événements à suivre en 2020

Avec les JO 2020 au Japon et l’Euro 2020 dans toute l’Europe, l’année sera très sportive! Voici tout les événements à ne pas manquer cette année.

L’Euro de Handball masculin, du 9 au 26 janvier: Après avoir terminé au pied du podium à l’Euro 2018 et au Mondial 2019, l’Equipe de France va devoir se ressaisir pour ce championnat d’Europe. Placé dans un groupe abordable avec la Lituanie, le Portugal et la Bosnie, l’objectif sera de remporter le tournoi, qui fait aussi office de qualification aux Jeux Olympiques pour le vainqueur. En cas d’échec dans cet Euro, organisé par l’Autriche, la Norvège et la Suède, les Bleus auront une nouvelle chance lors d’un tournoi organisé du 16 au 19 avril.

Le tournoi des VI Nations, du 1er février au 14 mars: Oublions le passé, c’est un nouveau XV de France qui débutera le tournoi le 2 février, face aux Anglais, encore sonnés par leur défaite en finale de la Coupe de Monde. Désormais dirigés par Fabien Galthié, les Bleus recevront ensuite l’Italie, le 9 février avant de se déplacer au pays de Galles le 22 février, puis en Ecosse le 8 mars. En clôture du tournoi, le XV de France affrontera l’Irlande, pour peut-être, enfin une fin heureuse.

Roland-Garros, du 24 mai au 7 juin: Cette année, les matchs sur le court Philippe Chatrier ne seront pas perturbés par la pluie. En effet, avec son nouveau toit rétractable, les finales et les matchs importants pourront aller à leur terme. Des sessions de nuits pourront aussi avoir lieu, mais à partir de 2021. Nadal sera toujours le grand favori du tournoi, mais Thiem, qui lui a pris un set en 2019, se rapproche petit à petit pour embêter le champion de la terre battue.

L’Euro de football, du 12 juin au 12 juillet: 4 ans après sa victoire au Stade de France, le Portugal remet son titre en jeu, pour un Euro qui aura lieu aux 4 coins de l’Europe. Placé dans le groupe de la mort avec les allemands et les portugais, les Bleus auront intérêt à ne pas manquer leur entrée, s’ils veulent monter sur le toit de l’Europe!

Le Tour de France, du 27 juin au 19 juillet: Après une édition 2019 incroyable en terme de suspens, il sera difficile de faire mieux en 2020. Une partie de la Grande Boucle aura lieu en même temps que l’Euro, pour ne pas entrer en concurrence avec les JO, qui débuteront 5 jours après l’arrivée aux Champs-Elysées. Mais cette année sera peut-être la bonne pour Thibault Pinot, qui a prévu de tout miser sur le Tour, après les péripéties qu’on connaît en 2019.

Les Jeux Olympiques, du 24 juillet au 9 août: C’est sans conteste l’événement à ne pas louper cette année. Les JO de Tokyo auront 321 épreuves, 33 sports et un peu plus de 10.000 athlètes participants. Pour la France, l’objectif sera de se rapprocher du record des 43 médailles de Pékin en 2008. Pour cela, elle pourra compter sur ses valeurs sûres comme Teddy Riner, les escrimeurs français ou Mahut-Herbert, la paire numéro une mondiale en tennis.

La Ryder Cup, du 25 au 27 septembre: Deux ans après avoir accueilli la grand-messe du golf, la France passe le flambeau de l’organisation aux Etats-Unis, pour une édition 2020 qui aura lieu au Wisconsin. Cet affrontement entre les meilleurs joueurs européens et américains à lieu depuis 1927, mais jusqu’en 1979, seuls les britanniques représentaient l’Europe.

Le Vendée Globe, à partir du 8 novembre: La célèbre course en solitaire à la voile s’élancera des Sables d’Olonnes le 8 novembre à 13h. On ne connaît pas encore les participants, mais Armel Le Cléach, recordman de l’épreuve et tenant du titre, devrait être de la partie.

La Coupe Davis, du 23 au 29 novembre: Après une première édition mitigée, la nouvelle « Coupe du Monde de tennis » sera de retour en 2020, de nouveau à Madrid. La France, qui a obtenu une invitation pour la phase finale, est déjà assurée de pouvoir participer.

L’Euro de Handball féminin, du 3 au 20 décembre: Même si les Bleues ont été éliminées dès le premier tour du championnat du monde le mois dernier, elles sont assurées de participer aux JO cet été, en temps que championnes d’Europe en titre. Une première compétition qui devrait conditionner la seconde, qui aura lieu en Norvège et au Danemark.

Top