Le Tour de France des clubs, Jour 2: Lille

Le Tour de France des clubs, Jour 2: Lille

Après Dunkerque, on se rend à Lille, préfecture des Hauts-de-France. Avec 232.000 habitants, elle se classe dixième ville de France, et sixième en ajoutant sa métropole, qui compte plus d’un million d’habitants. Logiquement, elle compte donc plusieurs clubs de sport au haut niveau, avec notamment le LOSC, qui fait rayonner la ville en France et en Europe, mais aussi un club de basket en Pro B et un club de volley basé à Tourcoing, deuxième ville de la métropole, qui évolue en Ligue A.

Lille Olympique Sporting Club

  • Championnat: Ligue 1 depuis 2000
  • Fondation: 1944
  • Surnom: Les Dogues
  • Stade: Pierre Mauroy de Villeneuve-d’Ascq (50107 places)
  • Palmarès: Champion de France en 1946, 1954 et 2011. Vainqueur de la Coupe de France en 1946, 1947, 1948, 1953, 1955 et 2011.
  • Meilleure performance européenne: Huitièmes de finale de la Ligue des Champions en 2007
  • A savoir: Héritier de l’Olympique Lillois, deuxième champion de France en 1932, le LOSC fait partie des rares clubs français à n’avoir jamais évolué en dessous de la deuxième division.

Lille Métropole Basket

  • Championnat: Pro B depuis 2009
  • Fondation: 1994
  • Surnom: Les Reds Giants
  • Salle: Palais Saint-Sauveur (2300 places)
  • Palmarès: Vainqueur du Nationale 1 en 2009
  • A savoir: Lors de sa première saison en Pro B, le club termine 3ème et passe à un petit point d’être promu directement en Pro A. Cette occasion ne s’est jamais reproduite depuis.

Tourcoing Lille Métropole Volley Ball

  • Championnat: Ligue A depuis 2017
  • Fondation: 1965
  • Surnom: TLM
  • Salle: Complexe Sportif Léo Lagrange (3000 places)
  • Palmarès: Vainqueur de la Coupe de France en 2018, champion de Ligue B en 2014 et 2017
  • A savoir: La section volley du club a été crée par des athlètes qui voulait se maintenir en forme, car il était difficile de pratiquer l’athlétisme en extérieur pendant l’hiver.

A suivre demain: Valenciennes et Cambrai

Crédit Photo: L’Actu Sport

Stéphane Berteloot